Haut Var et Verdon

Cette région spectaculaire comprend les grandes étendues bleues du Lac de Sainte-Croix, le sublime Canyon du Verdon et l’oasis verdoyante de Sillans-la-Cascade.

 

À seulement 50 kilomètres de Saint-Tropez au nord de la A8, Sillans-la-Cascade 49 est probablement un joyau du Haut Var. En pénétrant dans ce modeste village, la Bresque apparaît être un peu plus qu’un fossé envahi avec un étrange reflet bleu. Suivez-la en aval le long du sentier et soudain elle plonge dans une superbe oasis bordée de palmiers aux eaux opales qui vous donne l’impression d’être au Costa Rica. Un éboulement de rochers il y a quelques années a fermé la route vers le bassin principal, même si de nombreuses personnes ignorent cet avis. Vous trouverez d’autres bassins aux eaux d’un bleu laiteux dans les bois en aval, ainsi qu’une autre grande cascade le long du sentier principal. Après votre baignade, prenez la direction de Cotignac, à quelques kilomètres au sud, il s’agit du plus beau des villages du Haut Var. La grande falaise de calcaire et tuf qui se niche en dessous est parsemée de cavernes qui ont été habitées par des troglodytes.

Il y a plus de cascades au sud à la Chute du Grand Baou 50D, mais pour trouver des environnements de rivière traditionnels, prenez la direction de l’ouest vers le Vallon Sourn 50 sur les parties  supérieures de l’Argens. Vous y trouverez aussi une vallée sinueuse tranquille aux eaux scintillantes et aux plages de sable. L’Argens s’élargit tandis qu’il s’écoule au-delà de Carcès, avec plusieurs barrages et bassins de rivière 50A, avant de passer près du grand monastère cistercien de pierres roses, l’Abbaye du Thoronet 50B.

À l’est, près de Draguignan, vous trouverez les Gorges de Châteaudouble, qui vous offrent de merveilleux bassins 51. Le village du même nom s’accroche de façon tellement précaire sur les rochers que Nostradamus avait prédit que la rivière les éroderait et enverrait ses bâtiments au fond de la gorge. Heureusement, le village reste intact en dépit d’inondations dévastatrices en 2010.

Toutefois, il ne fait aucun doute que vous ferez les baignades les plus spectaculaires dans cette région le long du Verdon. En effet, on a construit un barrage pour former le Lac de Sainte-Croix, l’un des plus grands lacs artificiels de France, avec des eaux bleues limpides et des plages de galets blancs étincelantes. Bauduen, un village sur la rive sud-est du lac 52 est un endroit charmant pour y séjourner avec un accès au promontoire boisé et à la rive du Défens 52A et des couchers de soleil éblouissants sur l’eau. Dans les années 50, la pauvreté et le dépeuplement ont laissé la plupart des maisons de Bauduen à l’abandon, dès lors la proposition de submerger ce village perché sur les rochers, n’a rencontré qu’une faible opposition. Toutefois, à la dernière minute, la hauteur du barrage a été réduite et Bauduen a soudain gagné un cadre idyllique au bord du lac.

Pour de nombreuses personnes, le Canyon du Verdon est le point culminant de leur visite. Vous pouvez conduire autour des gorges sur des routes spectaculaires, mais une randonnée le long du lit de la rivière, qui présente un dénivelé de 250 mètres à certains endroits, est une bien meilleure façon de découvrir la grandeur du paysage. Mon sentier préféré est le Sentier de l’Imbut qui mène au légendaire Styx, un rétrécissement de la gorge à travers un canyon avant que la rivière ne traverse une grotte et ne disparaisse dans un énorme amas de rochers 55. Le Sentier Martel, populaire et plus fréquenté a été tracé en 1928 pour explorer les gorges, plus tard, le site d’une expérience précoce en matière d’hydroélectricité 56. Le sentier donne accès à la rivière à certains endroits et comprend de nombreux tunnels (conçus jadis pour transporter l’eau), des échelles et des passages.