Les Corbières et le Roussillon

Cette terre des châteaux cathares bâtis sur des montagnes offre d’excellentes possibilités de baignade dans des bassins rocheux exquis, situés dans des gorges verdoyantes. Avec sa riche histoire, ses étés merveilleusement chauds et son vin délicieux, cette région est un paradis qui attend d’être exploré.

 

Le cœur sauvage des Corbières est bien éloigné de la côte très fréquentée avec seulement quelques routes étroites en lacet qui mènent aux collines à l’intérieur des terres. Ces routes suivent les gorges étroites et traversent des villages qui, jusque récemment, étaient abandonnés et négligés. Nous sommes ici en territoire cathare et vous pouvez voir les ruines de châteaux isolés taillés dans les pics déchiquetés.

Situé entre Carcassonne et Narbonne, Lagrasse est l’un des plus beaux villages de ces hautes terres. Son réseau de rues médiévales mène, par un étroit pont du 11ème siècle, à des bassins naturels le long de l’Orbieu 121a. Le village est étonnamment peu touristique. Vous pourrez y découvrir un ancien marché couvert et de nombreux endroits où vous restaurer. Un peu plus au sud, le village de Ribaute 121 est célèbre pour ses cascades. C’est un excellent endroit pour pique-niquer après avoir visité les attractions locales. Les cascades sont très amusantes et en amont, vous trouverez une grande zone de baignade avec des berges herbeuses.

Si vous recherchez un endroit plus sauvage, remontez le cours de l’Orbieu vers l’intérieur des terres, en passant par plusieurs endroits de baignade reculés 121b – 121d dans les extraordinaires Gorges du Terminet 122, et découvrez ses flancs abrupts recouverts de hêtres, de frênes et de chênes et un château en ruine au sommet de la colline. Vous y trouverez également une cascade dans la forêt et un sublime canyon complexe idéal pour les amateurs d’aventures.

À Villerouge-Termenès, l’impressionnant château restauré offre un aperçu de l’histoire brutale de la région : le prêtre cathare de la ville a été capturé et brûlé vif sur le bûcher sur ordres de l’archevêque. Depuis cet endroit, le cours de la Nielle vous emmène vers Lagrasse par deux superbes gourgues123, 123a. Ces toboggans de baignade naturels et profonds le long du lit asséché de la rivière sont des oasis très agréables dans ce paysage aride.

Si vous êtes fasciné par les gourgues et les cours d’eau souterrains, alors dirigez-vous vers le Gouffre de l’Œil Doux, à 30 kilomètres sur la côte de Narbonne et un répit bienvenu par rapport à la très fréquentée Narbonne-Plage 124. Ici, vous découvrirez un lac d’eau douce aux reflets d’un vert profond à côté d’une falaise blanche à pic dans la garrigue, entouré par le chant des cigales. Techniquement, Il s’agit d’un « cenote » ou un gouffre – comme on en trouve souvent au Mexique – qui mène sous terre jusqu’à la mer. Selon la légende locale, le lac serait sans fond et aspirerait ceux qui oseraient s’y baigner. En réalité, le fond n’est qu’à 14 mètres et même si les plongeurs explorant les grottes n’ont trouvé aucun passage souterrain, le niveau du lac semble varier.

Au sud de la région des Corbières, on trouve d’autres monuments dédiés à la résistance cathare. Ces chrétiens du 13ème siècle détestaient le matérialisme de l’église établie et ont été considérés comme des hérétiques. Ils ont subi leur dernière défaite en 1244. Le Château de Peyrepertuse est peut-être le meilleur des bastions cathares, perché en hauteur sur une étroite colline rocheuse. Loin dans le ravin en contrebas, le Verdouble crée des bassins idylliques 125b, même si rares sont les milliers de touristes de la région à trouver leur chemin jusque-là. D’autres bassins et gorges superbes sont à découvrir dans le village de Padern 125a tout proche et plus loin en aval se trouvent les bassins aux eaux vert jade des Gorges de Gouleyrous 125. En 1971, le crâne de l’« Homme de Tautavel », un homo erectus vieux de 450 000 ans a été découvert non loin.

À quelques kilomètres à l’ouest de Peyrepertuse, l’Agly coule vers le sud à travers les étroites escarpées Gorges de Galamus. L’Ermitage de Saint Antoine, construit autour d’une grotte profonde dans la roche, s’accroche au flanc de la falaise à pic et est accessible par un chemin accidenté. En dessous, la rivière a découpé un long canal étroit dans les roches blanches et les a ponctuées de bassins aux eaux aigue-marine qui sont prisés par les baigneurs 126.

En plus à l’ouest, au sommet de la colline, le nom de Rennes-le-Château sera familier aux personnes qui ont lu le Code Da Vinci – dans lequel on lit que le prêtre de ce petit hameau aurait découvert que le Christ était marié et avait eu une fille. Ce sont des points de vue aux lourdes implications dont vous pouvez profiter en envisageant ces récits. Dans la vallée loin en bas, la Blanque a créé plusieurs beaux bassins mauves, notamment la Fontaine des Amours 127 et un lac pittoresque plus loin en amont à Bugarach 127b.

À Rennes-les-Bains 127d, vous découvrirez une source chaude naturelle, mais si vous recherchez des endroits plus sauvages, rendez-vous à 80 km au sud de Prats-Balaguer, pour trouver l’une des dernières sources chaudes naturelles non exploitées en France. Dans un cadre boisé magique, les rayons de lumière sont capturés dans la vapeur qui s’élève de l’eau et tout autour de vous, vous entendez le son de l’eau qui s’écoule 128.

Un peu plus à l’est, sur les flancs du Massif du Canigou, la Cascade des Anglais 129 et les Gorges de Cady 129b, de Llech 130 et de Bau 130a offrent des possibilités de balades dans les bois et de baignade dans des cascades et des bassins. L’eau peut sembler fraîche par rapport aux sources chaudes, mais elle est véritablement vivifiante lors d’une chaude journée d’été.