Vaucluse et Haute Provence

Depuis l’énorme source de Fontaine-de-Vaucluse jusqu’aux spectaculaires gorges de calcaire de Toulourenc et aux torrents de montagne de la vallée de Barles, la Provence inondée de soleil est certes fréquentée, mais recèle encore des endroits secrets.

 

Ce centre historique – une région de villages fortifiés et de vergers fruitiers irrigués par le Rhône et la Durance – est également une région aride. De nombreuses petites rivières et des gorges sont asséchées en été, mais il y a de nombreux lacs, rivières et bassins en dehors des sentiers battus où vous pourrez profiter d’une baignade rafraîchissante.

Une des rares rivières de la région à conserver un débit constant est le Toulourenc à l’est de Vaison-la-Romaine, qui a sculpté de merveilleux canaux sinueux dans le calcaire des flancs inférieurs du Mont Ventoux 57. Depuis Pont Vieux 57B vous trouverez une promenade le long de la rivière particulièrement sauvage et magnifique, parfaite pour une petite aqua randonnée passée à patauger dans le cours d’eau, à marcher le long de la rive et à nager dans les parties profondes qui se présentent. De nombreuses familles amènent leurs enfants dans ces bassins. Le cours d’eau est tellement populaire parmi les baigneurs que vous trouverez des centaines de petits barrages de pierre sur son cours à la fin de l’été. Certains d’entre eux auront été démontés par ceux qui se soucient des populations de poissons de la rivière. En effet, si l’eau ralentit, elle se réchauffe également ce qui réduit la présence d’oxygène dans l’eau et tue les poissons.

Non loin au nord, Pont Saint-Michel sur l’Ouvèze 60B offre un refuge aquatique pour les nageurs souffrant de la chaleur et le Toulourenc supérieur présente un énorme basin inattendu sous une cascade asséchée 58. Vous trouverez également de bons endroits de baignade le long des spectaculaires Gorges de la Meouge, qui se trouvent à 30 kilomètres à l’est et à une faible distance en voiture au nord de la ville historique de Sisteron. L’un des endroits les plus populaires des gorges 61 présente une cascade et un vieux pont romain avec de hauts tremplins et de grandes parties de rivière à explorer en amont.

Dans la région de Haute Provence vers l’est, visitez les Clues des Barles 62 et découvrez un paradis de bassins jacuzzis aux eaux vives et de cascades, ou rendez-vous à Bouinenc 63 près de Draix, un ravin isolé avec des couches de rochers plats contenant les restes de créatures qui peuplaient les océans préhistoriques. La région autour de Barles est particulièrement riche en spécimens géologiques : suivez le sentier qui longe la vallée (« empreintes de pas d’oiseaux ») et découvrez des grands murs d’ammonites et d’autres fossiles extraordinaires ou dirigez-vous au sud vers l’endroit où a été découvert un des premiers ichtyosaures – un lézard semblable à un dauphin géant qui peuplait les mers il y a 100 millions d’années.

Au sud, dans le Vaucluse, les petites rivières peuvent s’assécher et vous devez alors vous rendre dans des lacs artificiels et des zones dédiées à la baignade (plans d’eau), comme le splendide Étang de la Bonde 65 au sommet de la colline et les gravières récupérées le long de la Durance ou du Rhône 65B. Une grande partie de l’eau qui s’écoule du Ventoux, de la Lure et du Lubéron s’infiltre dans les roches calcaires pour rejoindre les systèmes de grottes souterraines. La plupart de ces cours d’eau réapparaissent dans la plus grande « résurgence » ou source de France à Fontaine-de-Vaucluse, à la fois source de la Sorgue 64A et puissante et massive fontaine naturelle. Le bassin au pied d’une superbe falaise est profond de 315 mètres et ses eaux sont très froides, mais soyez courageux, vous verrez à quel point une rapide baignade dans ces eaux est merveilleusement vivifiante. Ensuite, suivez le cours de la Sorgue en aval jusque Le Partage des Eaux 64 et l’Isle-sur-la-Sorgue où vous pourrez déjeuner dans l’un des agréables restaurants au bord de l’eau dans la « Petite Venise » de Provence.

Si vous souhaitez explorer la côte, cette région est un bon choix. Dirigez-vous au sud jusqu’à Arles et suivez le Petit-Rhône 66 qui serpente dans la Camargue sauvage. Si vous recherchez simplement un endroit pour nager dans la Méditerranée, rendez-vous dans la réserve naturelle de la Calanques à Cassis 67. Des eaux translucides, des falaises spectaculaires, de petites criques et des grottes de mer, c’est l’endroit rêvé pour une véritable aventure.